La médiatisation du sucre

Il n’échappera à personne que les médias parlent régulièrement du sucre et de ses méfaits sur la santé ou sur nos addictions. Le sucre semble se trouver un peu partout et là où on ne l’attend pas forcément… un peu comme le sel caché finalement… Ce sont des ingrédients peu chers et présentant bien des propriétés gustatives et fonctionnelles intéressantes.

Je vous propose quelques communications sur le sucre pour montrer à quel point on le dénonce, on l’absorbe sans le savoir, et qu’il est nécessaire de mieux le décrypter. Ces communications montrent également qu’il est finalement facile d’être plus vigilant par de simples mesures…

Le bon sucre

1 Le documentaire

La dernière vague en date nous parvient à l’occasion de la sortie du documentaire australien Sugarland, film largement relié dans les médias, comme ici sur France Inter.

Sugarland dénonce les produits alimentaires industriels courants et d’aspect sain, cachant d’importantes quantités de sucre. Plus nous consommons de ces produits transformés, plus nous risquons d’augmenter la note en quantité de sucre sans s’en rendre compte…

2 La photographie

Une autre façon de parler du problème du sucre caché par l’image est la photographie. Thomas Clouet, créateur et communiquant culinaire, a ainsi illustré la quantité de sucre contenu dans des produits alimentaires par la photo…

3 La publicité

Encore plus parlant et ludique, cette publicité américaine que j’adore ou pourquoi boire le sucre contenu dans 20 onces de soda (environ 600 ml), soit 16 sachets de sucre, quand on peut tout simplement les manger…

Traduction : « vous ne mangeriez jamais 16 sachets de sucre. Pourquoi boiriez-vous 16 sachets de sucre ? Il y a 16 sachets de sucre dans une bouteille de 600 ml de soda. Toutes ces calories supplémentaires peuvent causer obésité, diabète et maladies cardio-vasculaires. Préférez plutôt de l’eau, du lait, de l’eau gazeuse ou du thé sans sucre. »

Ces 16 sachets de 5 g (ou 16 morceaux de sucre) représentent donc 80 g de sucre. C’est plus que dans la plupart de nos sodas concernant teneur en sucre et portion servie… mais pourquoi pas ce que l’on pourrait pratiquement absorber dans une journée de façon cumulée, comme dans cet article… et effectivement arriver à avaler nos 16 sachets de sucre au cours de la journée… A méditer !

4 Le livre

Les livres sur le sujet sont également nombreux de l’analyse de Gary Taubes, « Pourquoi on grossit », aux expériences « Zéro sucre », de Danièle Gerkens.

5. Le rapport officiel

Et celui-ci est édifiant car finalement, « À l’heure actuelle, les fabricants sont relativement peu incités à réduire la teneur en sucre des produits alimentaires industriels. »

Il nous reste à être vigilant sur notre consommation de sucre, comme celle du sel, en lisant les étiquettes, en éduquant les consommateurs pour être des consomm’acteurs avertis !

Alors à votre loupe et à votre santé !